Cabinet hypnose à Bergerac

Hypnose humaniste ou Ericksoninienne ?

L’hypnose humaniste

Dernière née des pratiques d’hypnose, L’Hypnose Humaniste permet de se libérer des conditionnements conscients et inconscients, de faire des choix pertinents de vie, de guérir et de vivre joyeusement.

Elle offre des techniques simples, profondes et efficaces. Elle est pédagogique et permet de rendre la personne autonome et consciente de ses choix.

Sa particularité : l’hypnothérapeute ne fait plus de suggestions à la personne qui ne comprennait pas ce qui se passait. L’hypnothérapeute devient un guide et c’est l’esprit de la personne qui travaille. Plus de peur de la prise de contrôle de votre esprit puisqu’on vous laisse, grâce aux inductions dites "en ouverture", les commandes.

Indications thérapeutiques : recouvrer la santé, améliorer ses échanges relationnels, retrouver de la motivation, de la confiance, se libérer des schémas répétitifs, de ses peurs, phobies, angoisses....

Pour qui ? Toute personne motivée, engagée et désireuse de changement rapide et efficace.

Différence entre hypnose Ericksoninienne et humaniste

Tout d’abord, l’Hypnose Ericksonnienne n’est pas celle que pratiquait Milton Erickson. L’Hypnose "dissociante"pratiquée de nos jours est la Nouvelle Hypnose qualifiée à tort d’Hypnose Ericksonienne (parce qu’inspirée en partie des méthodes d’Erickson).

La Nouvelle Hypnose accentue, grâce à la "transe", la fracture naturelle entre le conscient et l’inconscient de la personne. L’hypnothérapeute fait des suggestions à l’inconscient de la personne sans qu’elle le sache. C’est le thérapeute qui réalise le travaille thérapeutique. La personne comme "endormie" est mise en état dissocié. On retire de la conscience. La personne ne retire pas forcément d’enseignements de sa séance.

L’Hypnose Humaniste annule la séparation entre l’inconscient et le conscient, en proposant un état de conscience augmentée. C’est l’esprit de la personne qui travaille et celle-ci est en Conscience, avec une majuscule. C’est elle qui choisit ce qui lui convient puisque c’est elle qui sait. On ajoute de la conscience. L’hypnothérapeute est alors plus un guide, un accompagnateur. La personne prend conscience du fonctionnement de son esprit profond qui cesse d’être inconscient. En plus de guérir, c’est toute la personne qui apprend et grandit pour modifier ou supprimer les mécanismes limitants.

la transe, naturellement

La transe

La transe signifie " aller au-delà", porter plus loin, de l’autre côté. Il est défini comme un état de séparation corps/esprit, de dédoublement et d’automatismes psychologiques : cela s’appelle être dissocié.

Sigmund Freud, Carl Gustav Jung, pensaient qu’il ne fallait pas dissocier le corps de l’esprit, l’inconscient de la conscience, que cela n’était pas bénéfique.

L’état de "transe" de l’Hypnose Humaniste est un état de reconnexion corps/esprit, de reconnexion avec soi même et la vie. On amène le conscient, non pas à être endormi mais à se dépasser. La personne reprend le contrôle de ses automatismes psychologiques ou même physiques. C’est cela être associé.