Cabinet hypnose à Bergerac

La communication hypnotique

1. Favoriser la mise en veilleuse de la conscience rationnelle et de la vigilance

1.1. La monotonie et la répétition
1.2. Les agramaticalismes
Ex : « Tandis que vos paupières clignent peu à peu dans cette lourdeur qui se répand profondément en vous pour se fermer complètement. »
Ex : « Vous pouvez sentir la détente et le calme... peu à peu votre respiration. »
1.3. Les ambiguïtés
Ex : « Et vous pouvez observer cette sensation de légèreté qui se répand dans la main comme si elle voulait se soulever. »
Ex : « C’est agréable de remarquer en vous comme votre respiration se calme, la légèreté de la sensation, qui se développe dans la différentes parties de votre corps. »
Ex : « Cette lourdeur continue à se répandre, progressivement, une lourdeur reposante, qui permet que... tout s’apaise (= tout ça pèse) agréablement, de plus en plus lourd, confortablement. »
1.4. Les structures syntaxiques complexes
Ex : propositions relatives enchâssées apportant peu d’informations
1.5. Pas besoin de faire, pas besoin de savoir
Ex : « Vous pouvez simplement laisser se dérouler les processus qui se produisent en vous, à leur rythme, progressivement, sans que vous ayez besoin de faire quoi que ce soit en particulier. Il n’y a rien à devoir faire, rien à devoir savoir, vous pouvez simplement prendre plaisir à laisser les choses s’accomplir d’elles-mêmes. »
A prolonger par un truisme, « Pour s’endormir, la nuit, il n’y a pas non plus besoin de savoir, pas besoin de faire. »

2. Se faire accepter, asseoir sa crédibilité

2.1. Les truismes
Ex : « Quand les tensions s’éliminent la détente commence à s’installer. » « On ne sait pas exactement à quel moment on s’endort » « Et le calme apporte la détente » « Et à chaque moment le temps passe »
Pour favoriser l’amnésie : « La nuit, nous rêvons, et il arrive souvent que nous oubliions nos rêves. »
Pour favoriser la distorsion temporelle : « Parfois, quand on est tout à fait absorbé dans une activité, le temps passe tellement vite que les heures passent comme des minutes. »
Pour favoriser l’hypermnésie ou la régression en âge : « Parfois, en entendant une chanson d’autrefois, des tas de souvenirs nous reviennent, plein de choses que nous pensions avoir complètement oubliées. »
Par favoriser un signaling idéomoteur : « Tout le monde a déjà eu l’expérience de hocher la tête pour dire oui sans même s’en apercevoir, en réponse à quelqu’un avec qui on se sent d’accord. »
Pour favoriser une lévitation du bras : « Quand nous éprouvons une sensation de légèreté dans une partie du corps, c’est un peu comme si cette partie voulait s’élever vers le haut. »
Par favoriser l’entrée dans l’imaginaire : « Quand nous rêvons, nous croyons que ce que nous rêvons est la réalité. »
2.2. La séquence d’acceptation, yes-set
Ex : oui, oui « et vous vous détendez progressivement »

3. Procéder de manière progressive et graduelle

3.1. Suppression progressive des termes de comparaison
Ex : « Et peut-être cette sensation est-elle un peu comme une sensation de lourdeur, et cette sensation qui ressemble à une sensation de lourdeur est peut-être plus particulièrement présente dans le bras et la main gauche, ou bien peut-être plus présente dans l’autre main et cette lourdeur peut continuer à évoluer, d’elle-même. »
3.2. Entonnoir : passage du général au particulier
Ex : parfois on se souvient de bons souvenirs / Proust / En transe cela arrive à certains / Tôt ou tard toutes les personnes en transe peuvent vivre cela / pour certains dès la première séance / Tandis que vous êtes en transe vous allez pouvoir vivre cette expérience de... retrouver un bon moment de votre enfance
3.3. Modification progressive de divers paramètres
Ex : phénomène ressenti : chatouillement / légèreté / force de soulèvement
3.4. Illustrations des modalités d’un phénomène
La résistance se porte sur la modalité et non le phénomène
Ex : « Vous pouvez observer la manière particulière dont le calme s’installe » ; « Vous pouvez découvrir dans quelles zones du corps ce calme s’installe » ; « Je ne sais pas du tout à quel rythme ce calme se répand en vous » ; « Vous pouvez apprécier cette détente, peut-être plus particulièrement dans le haut du corps ».

Guider vers la transe hypnotique

4. Utiliser les présuppositions

4.1. Présuppositions existentielles
Ex : « Votre esprit inconscient peut entendre » (donc il existe un esprit ics) ; « Vous entrez en contact avec tout cet ensemble de ressources en vous ».
4.2. Présuppositions complexes
- Verbes et adverbes de changement : « Et vous continuez à descendre » / « De nouveau la détente s’installe »
- Verbes et expressions de connaissances : « Vous sentez cette émotion particulière » / « Vous découvrez le plaisir de vous laisser entrer dans cette expérience. »
- Verbes et expressions exprimant un commentaire, une appréciation : « C’est l’occasion d’apprécier pleinement ce calme » / « Et vous pouvez vous étonner de l’immobilité complète de ce bras »
- Les propositions relatives : « La détente que vous éprouvez peut continuer à s’approfondir » / « L’endroit où vous ressentez cette chaleur peut prendre une couleur particulière. »
- Les propositions circonstancielles : « Tandis que le rythme de votre respiration ralentit, votre détente s’approfondit. » / « Alors qu’une de vos mains devient plus lourde, l’autre se soulève légèrement »
- Les comparatifs : « Et cette main devient à son tour aussi lourde que l’autre » « Vous entrez dans une transe encore plus profonde. »

5. Ménager le narcissisme du patient

5.1. Je ne sais pas
Ex : « Je ne sais pas quand... vous entrerez dans une transe profonde »
5.2. Termes d’incertitude
Ex : peut-être / il se peut que / sans doute / probablement
5.3. Questions
Ex : « Sentez-vous déjà la lourdeur se répandre progressivement en vous ? »
5.4. Liens et double liens
Ex : Je ne sais pas si vous commencerez à ressentir cette sensation de chaleur dans les jambes ou dans les bras » / « « Vous ne savez pas encore si vous allez vous sentir descendre de plus en plus profondément ou au contraire vous élever de plus en plus haut »

6. Favoriser la dissociation et les automatismes
« Tandis que votre esprit conscient pense à X, votre esprit inconscient fait Y »
« Et vous pouvez remarquer comment, en devenant de plus en plus légère, cette main a envie de se soulever, et comment, avec ces petites contractions musculaires, elle se soulève d’elle-même progressivement, confortablement... »

7. Dissimuler les suggestions pour contourner les résistances

7.1. L’ensemencement : idée à quelques reprises avant la transe reprise en transe
7.2. Suggestion enrobée
Ex : « Il n’y a rien de particulier à devoir faire pour... aller en transe » / « Et vous pouvez remarquer qu’à chaque inspiration... vous pouvez... continuer à descendre. »
7.3. Le saupoudrage
7.4. Le déplacement des propriétés suggérée sur la situation
Ex : « ressentir, contre le corps, le dos de ce fauteuil confortable » / « endroit agréable »

8. Pratiquer la liaison

8.1. L’enchaînement
« Comme vos yeux se ferment, vous pouvez remarquer la lourdeur dans certaines parties de votre corps »
Utiliser « en » : « En permettant à cette sensation de lourdeur de se répandre dans tout votre corps, vous vous laissez entrer de plus en plus profondément dans la transe. »
Attention, « Mais » et « alors que » comportent l’idée d’opposition, suggère une différence.
8.2. La suggestion composée et le principe d’arrimage
En faisant l’expérience de X, vous allez faire l’expérience de Y
Ex : « Vous regardez ce point et cous commencez à vous détendre » / « Et cette respiration profonde vous permet de rentrer plus profondément en transe » / « Et plus cette situation de détente et de calme s’installe, plus vous pouvez voir votre problème de manière calme... »
8.3. La directive impliquée
« Aussitôt que » (temporalité) « votre inconscient a atteint la source de ce problème » (suggestion à accomplir) « votre doigt peut se lever » (réponse comportementale)
Ex : « Dès que votre transe aura atteint le degré de profondeur souhaité par votre inconscient, votre main touchera votre visage. »
8.4. Opposition des opposés
Ex : « Plus la main gauche devient lourde, plus la droite devient légère »

9. Favoriser la confusion
Techniques :
- désorientation spatiale avec « ici » ou « là »
- dissociation conscient-inconscient
- utilisation de doubles ou triples négations (« Je ne sais pas si vous pouvez sentir une - sensation de détente dans le haut du corps ou une sensation de lourdeur dans le bas du corps ou si vous ne pouvez pas sentir cette lourdeur comme légèrement plus détendue ici ou là, et peut-être ne savez-vous pas vous-même que vous ne savez pas si vous la sentez ou si vous ne la sentez pas dans un bras plutôt que dans l’autre jambe... »)
- les notions de sommeil et d’éveil ou de veille (« Plus… vous vous endormez profondément, plus vous vous éveillez à autre chose, une sorte d’éveil à vous-même s’installe, dans un autre mode de relation à vous-même).